Source ID:; App Source:

Les républicains de la Chambre élisent un nouveau chef

Kevin McCarthy... (Photo AFP)

Agrandir

Kevin McCarthy

Photo AFP

Agence France-Presse

Les républicains de la Chambre des représentants américaine ont élu jeudi un nouveau chef de la majorité, Kevin McCarthy, a annoncé une porte-parole, à la grande satisfaction de l'establishment du parti qui le soutenait face à un candidat du Tea Party.

Mais un représentant de l'aile ultra-conservatrice du parti républicain, Steve Scalise, a été élu au poste crucial de «whip» - chargé de la discipline et de la tactique parlementaire - l'équivalent du numéro trois après le président de la Chambre et le chef de la majorité, donnant pour la première fois au Tea Party une place au sein de l'équipe dirigeante des républicains de la Chambre.

La promotion d'un représentant de l'aile la plus intransigeante du parti fait craindre à certains parlementaires un durcissement de la position républicaine dans les futures négociations avec les démocrates dans plusieurs dossiers, dans un Congrès rongé par les divisions partisanes.

Le Sénat est dominé par les alliés démocrates de Barack Obama, tandis que la Chambre a été reconquise par les républicains aux élections de 2010. A l'exception du budget et de l'agriculture, les deux chambres du Congrès votent unilatéralement des réformes qui sont souvent ignorées par l'autre, notamment celle de l'immigration, adoptée par le Sénat en juin 2013.

L'élection interne avait été déclenchée par la défaite surprise, la semaine dernière, du chef de la majorité actuelle, Eric Cantor, face à un candidat du Tea Party lors d'une primaire. Sonné par le message de rejet des électeurs de sa circonscription, Eric Cantor avait annoncé sa démission de son poste à la fin juillet. Il quittera le Congrès en janvier 2015.

Le groupe des 233 républicains a voté à huis clos jeudi dans un bâtiment annexe du Capitole, et le résultat exact de chaque scrutin n'a pas été communiqué, conformément à la tradition. Le perdant de l'élection au poste de chef de la majorité, l'ultra-conservateur Raul Labrador, avait été élu en 2010, lors de la vague du Tea Party.

Le poste de chef de la majorité est stratégique: il contrôle l'ordre du jour et est le deuxième homme le plus puissant de la Chambre, après le président John Boehner.

La guerre entre républicains traditionnels et Tea Party avait culminé à l'automne 2013 lors de la bataille du plafond de la dette, mais continue de faire rage dans tout le pays ce printemps, à l'aune des primaires organisées dans chaque circonscription.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer