Source ID:; App Source:

Une fillette défigurée aurait été expulsée d'un PFK

La compagnie PFK a annoncé qu'elle faisait enquête sur des allégations voulant... (Archives AP)

Agrandir

Archives AP

Agence France-Presse
Jackson

La compagnie PFK a annoncé qu'elle faisait enquête sur des allégations voulant qu'un employé d'un restaurant de Jackson, au Mississippi, ait demandé à une fillette de 3 ans de quitter l'endroit parce que ses blessures au visage troublaient les clients.

L'entreprise versera également 30 000 $ pour payer les frais médicaux de Victoria Wilcher, a précisé dimanche un porte-parole.

Les allégations contre PFK ont été présentées jeudi sur une page Facebook intitulée «Victoria's Victories», qui suit la guérison de la petite fille après une attaque de pitbull, en avril. La chaîne de restauration rapide a publié des excuses le lendemain, demandant des détails supplémentaires.

Dans un courriel adressé dimanche à l'Associated Press, le porte-parole Rick Maynard a écrit que l'enquête a débuté dès que l'entreprise a été informée de l'incident, et ajouté que ce genre de geste irrespectueux ne serait pas toléré par la compagnie.

Selon la grand-mère de l'enfant, Victoria venait de se rendre à un rendez-vous médical lorsque la famille s'est arrêtée au restaurant. Elle a commandé des pommes de terre en purée pour la petite fille, puisqu'elle pensait que celle-ci pourrait mieux manger la nourriture sans mastiquer. La grand-mère poursuit en affirmant avoir alors été approchée par un employé qui lui a demandé de quitter l'endroit.

Victoria a pleuré pendant tout le trajet de retour, et est désormais embarrassée par son apparence - quelque chose qui n'arrivait pas auparavant, mentionne la grand-mère.

«Elle ne veut même plus se regarder dans le miroir, a confié Mme Mullins. Lorsque nous allons dans un magasin, elle ne veut même plus sortir de la voiture.»

Victoria a été attaquée par des pitbulls à la maison de son grand-père. Les chiens lui ont cassé le nez, les deux mâchoires, les os des joues, ainsi que la structure osseuse de l'oeil droit. Le côté droit de son visage est paralysé et elle a perdu cet oeil, selon les détails de la page Facebook. Sa mâchoire inférieure a été reconstruite, mais elle doit encore s'alimenter avec un tube et nécessite encore un peu de croissance osseuse dans son visage avant qu'il soit possible de l'opérer.

Dimanche, 32 500 internautes avaient cliqué «J'aime» sur la page Facebook.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer