Source ID:; App Source:

New York: 71 arrestations pour trafic de pornographie infantile

Les enquêteurs ont saisi lors de 87 perquisitions... (Photo: AP)

Agrandir

Les enquêteurs ont saisi lors de 87 perquisitions 600 ordinateurs, tablettes, smartphones et clés USB contenant des dizaines de milliers de d'images explicites et vidéos pornographiques d'enfants.

Photo: AP

Agence France-Presse

Soixante-et-onze personnes, dont un rabin, deux policiers, deux infirmiers et un chef scout, ont été arrêtées récemment à New York et dans ses environs, accusées d'avoir acheté ou distribué de la pornographie infantile sur internet, ont annoncé mercredi les autorités.

Cette opération policière baptisée «Caireen» est la plus importante ayant jamais visé à New York des personnes possédant, produisant ou distribuant des images sexuellement explicites d'enfants, a précisé le HSI, la branche chargée des enquêtes au sein du Département de la sécurité intérieure (DHS).

Le chef scout entraînait aussi des enfants au baseball. Un des policiers était le chef de la police de sa localité, un des accusés était également jeune homme «au pair», un autre était personnel médical d'urgence, a souligné le HSI dans un communiqué.

«Le volume d'individus soupçonnés (...) est choquant, et le milieu professionnel de beaucoup des accusés est troublant. Nous ne pouvons plus dire que les seuls qui s'en prennent à des enfants sont des chômeurs à la dérive», a déclaré James T. Hayes, agent en charge du bureau du HSI à New York.

Au delà des arrestations, survenues entre le 4 avril et le 15 mai, les enquêteurs ont saisi lors de 87 perquisitions 600 ordinateurs, tablettes, smartphones et clés USB contenant des dizaines de milliers de d'images explicites et vidéos pornographiques d'enfants. Certaines des personnes arrêtées en possédaient plusieurs milliers.

S'infiltrant dans les réseaux d'échange de fichiers, les enquêteurs sont remontés jusqu'à quelque 150 adresses IP impliquées dans l'achat ou l'échange de pornographie infantile dans la région de New York.

Un des accusés avait dans le passé été condamné pour agression d'enfant. Une femme est accusée d'avoir produit des images mettant en scène son jeune enfant.

«Ces images ne sont pas simplement des photos et des vidéos. Elle sont la preuve de l'abus physique et psychologique d'enfants», a souligné le procureur fédéral de Manhattan Preet Bharara.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer