À deux jours du printemps, les habitants de Washington se sont à nouveau réveillés lundi sous la neige, qui a provoqué la fermeture des écoles et des administrations dans la capitale fédérale des États-Unis.

Publié le 17 mars 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

Des chutes de neige «tardives et inhabituelles», selon les services météorologiques américains, ont recouvert Washington et les États voisins du Maryland, de la Virginie, de la Virginie occidentale, du Delaware, et du New Jersey.

Il est tombé jusqu'à 35 centimètres de neige dans le comté de Rockingham en Virginie, a recensé le National Weather Service.

Les écoles de Washington et de sa banlieue ont dû fermer, ainsi que les services administratifs fédéraux.

Environ 550 vols ont été annulés au départ ou à l'arrivée des aéroports américains lundi, et 600 retardés en raison de la neige, selon le site spécialisé FlightAware. Pour autant, les perturbations étaient plus faibles que lors de la dernière tempête début mars, qui avait entraîné l'annulation de quelque 2800 vols.

Mais la neige devrait faiblir dans la journée tandis que les températures, autour de zéro degré Celsius ou légèrement en dessous, devaient remonter en fin de semaine, selon les météorologues du Capital Weather Gang.

Les États-Unis ont connu un hiver particulièrement rigoureux, avec plusieurs tempêtes de neige parfois accompagnées de températures glaciales.