Source ID:; App Source:

New York: le 7 janvier le plus froid en 118 ans

Cette température a été enregistrée à 7 h 58, battant... (PHOTO LUCAS JACKSON, REUTERS)

Agrandir

Cette température a été enregistrée à 7 h 58, battant de près d'un degré le record de -14,4 °C enregistré il y a 118 ans, le 7 janvier 1896.

PHOTO LUCAS JACKSON, REUTERS

Brigitte DUSSEAU
Agence France-Presse
New York

New York a enregistré mardi ses températures les plus basses pour un 7 janvier depuis plus de 100 ans alors que plus de deux tiers des États-Unis, du Minnesota (nord) à la Georgie (sud-est), restaient affectés par une vague de froid historique, avec des transports toujours perturbés.

New York a enregistré mardi ses températures les plus basses pour un 7 janvier depuis plus de 100 ans, alors que plus de deux tiers des Etats-Unis, du nord au sud-est, grelottaient sous l'effet d'une vague de froid historique.

Il a fait -15,5°C à Central Park à New York mardi matin, où le précédent record pour un 7 janvier datait de 1896, avec -14,4°C. La température n'a pas dépassé -10° de toute la journée dans la plus grande ville américaine, avec un ressenti de -22°C.

Au total, sous l'effet d'une vague de froid polaire se déplaçant vers l'est, ce sont au moins 49 villes qui ont battu un record de froid pour un 7 janvier, dont Philadelphie (-15,5°C) ou Baltimore (- 16,1°C).

Plus au sud, Atlanta, où il a fait plus froid qu'à Anchorage, la plus grande ville d'Alaska, a affronté des températures descendues jusqu'à -14,4°C, pulvérisant un record datant de 1970.

La température maximale annoncée mardi était de -14°C à Chicago (ressenti de -28°C) et de -7,7°C (ressenti de -12°C) à Nashville, dans le Tennessee (sud).

Un peu partout, les autorités ont mis en garde la population, soulignant que combinées à des vents en rafales, les températures ressenties pouvaient être mortelles.

«Nous demandons aux habitants de rester à l'abri, et de suivre les consignes des autorités locales», a même déclaré le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney.

«Je demande à tous les New-Yorkais de rester dans un endroit chauffé, pour éviter hypothermie, engelures et autres problèmes qui pourraient mettre leur santé en danger», a également insisté le maire de New York Bill de Blasio.

Les écoles sont restées fermées dans le Minnesota, à Chicago, Atlanta et Nashville notamment, en raison de ce «vortex polaire», des vents froids venant du Pôle nord en raison d'un affaiblissement du courant chaud du jet stream.

18 000 vols annulés depuis jeudi

Une alerte au blizzard a été décrétée pour la région de Buffalo, dans le nord de l'État de New York, et une alerte à la tempête du New Jersey au Massachusetts, sur la côte nord-est des États-Unis.

Les températures devraient commencer à remonter mercredi selon la météo nationale.

Mais la situation dans les aéroports restait difficile, avec plus de 2430 vols annulés mardi et plus de 6100 retardés. Au total, quelque 18 000 vols ont été annulés aux Etats-Unis depuis jeudi dernier.

La compagnie Jet Blue a cependant repris progressivement ses vols à New York et Boston. Elle les avait tous annulés lundi, ajoutant à la frustration de dizaines de milliers de passagers dont certains ont attendu plusieurs jours un vol pour rentrer chez eux après les fêtes.

New York, Washington, Atlanta, Chicago et Detroit étaient mardi les aéroports les plus perturbés. Toronto, au Canada, a également connu  plusieurs heures de chaos, le trafic suspendu pendant six heures, en raison du froid intense gelant certains équipements. La police a même été envoyée en renfort, pour contenir la colère de certains passagers.

Plus de 500 passagers ont également passé la nuit de lundi à mardi dans trois trains bloqués par la neige et la glace près de Mendota, à quelque 120 km à l'ouest de Chicago, par des températures ressenties de -34°C, avant d'être acheminées en lieu sûr mardi matin.

Certaines administrations ont octroyé un jour de congé à leurs employés. «Nous avons demandé aux employés municipaux jugés non-essentiels de rester chez eux», a expliqué une porte-parole de la ville de Milwaukee, sur les bords du lac Michigan, où la température est tombée à -37 °C.

Une quinzaine de morts ont été attribuées au froid depuis le début de l'année, dont quatre hommes de 48 à 63 ans morts ce week-end à Chicago d'une crise cardiaque alors qu'ils déneigeaient devant chez eux. Le corps d'une femme de 90 ans a également été découvert dans la neige près de sa voiture dans l'Ohio lundi.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer