Les corps de trois jeunes femmes noires enveloppés dans des sacs plastiques ont été retrouvés dans une banlieue de Cleveland, en Ohio, et les recherches pour retrouver d'autres victimes se poursuivent, a annoncé la police dimanche.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Un suspect a été arrêté peu après ces macabres découvertes.

Le premier corps a été retrouvé vendredi dans un garage dans la ville d'East Cleveland après que la police a reçu un appel signalant une odeur nauséabonde, a indiqué le sergent de la police Scott Gardner dans un communiqué.

Les deux autres corps ont été découverts samedi. L'un d'eux était dans une «maison abandonnée», selon M. Gardner. L'autre a été trouvé non loin du premier corps.

«Les recherches d'éventuelles victimes supplémentaires continuent», a précisé M. Gardner.

Le suspect, Michael Madison, a été arrêté chez sa mère et placé en garde à vue après une confrontation.

Après la découverte du premier corps, les enquêteurs «ont recueilli des indices supplémentaires» dans l'appartement de Madison, un Afro-Américain de 35 ans, fiché comme délinquant sexuel selon CNN.

«Nous avons affaire à un malade et nous avons des raisons de croire qu'il pourrait y avoir d'autres victimes», a déclaré Gary Norton, maire d'East Cleveland, cité par CNN sur son site internet.

Selon lui, Madison s'est inspiré d'Anthony Sowell, condamné en 2011 pour le meurtre de 11 femmes, dont il avait caché les cadavres dans sa maison de Cleveland. Surnommé «l'étrangleur de Cleveland», il est actuellement dans le couloir de la mort dans une prison de l'Ohio.

Le médecin légiste local n'a pas encore identifié les victimes, mais selon les premières informations, elles auraient été tuées au cours des dix derniers jours, affirme le journal local Cleveland Plain-Dealer.

Cleveland est également la ville où l'ancien chauffeur de bus Ariel Castro, 52 ans, est accusé d'avoir séquestré trois jeunes femmes pendant une décennie à son domicile. L'affaire avait éclaté le 6 mai, quand une des victimes, Amanda Berry, âgée de 27 ans, avait réussi à s'échapper de la maison avec sa petite fille en appelant un voisin à l'aide à travers la porte d'entrée verrouillée.