Source ID:; App Source:

Une enfant subit une greffe des poumons après une bataille intense

Sarah Murnaghan aux côtés de sa soeur adoptive... (Photo: AP)

Agrandir

Sarah Murnaghan aux côtés de sa soeur adoptive dans son lit d'hôpital, le 30 mai dernier.

Photo: AP

Agence France-Presse
Washington

Une petite Américaine de dix ans, Sarah Murnaghan, gravement malade de la mucoviscidose, a subi une greffe des poumons mercredi après une bataille très médiatisée pour être placée sur la liste d'attente des adultes, a indiqué sa mère.

«Nous sommes heureux d'annoncer que Sarah est sortie de la salle d'opération. Ses médecins sont satisfaits des progrès qu'elle a accomplis lors de l'opération et sont confiants pour sa convalescence», a annoncé Janet Ruddock Murnaghan.

L'opération qui avait débuté vers 10h00 «s'est très bien passée. Les chirurgiens n'ont rencontré aucune difficulté pour greffer les poumons du donneur», a ajouté la mère de la petite malade.

Sarah, qui aura 11 ans en août, souffre de mucoviscidose, une maladie génétique incurable qui affecte les voies respiratoires et l'aggravation de son état ne lui donnait que quelques semaines à vivre sans une greffe, une intervention complexe et rare de plusieurs heures.

Elle était au haut de la liste d'attente pour les moins de 12 ans où les dons d'organes sont beaucoup plus rares que pour les adultes.

Ses parents ont remué ciel et terre pour qu'elle soit placée sur la liste des adultes.

Plusieurs parlementaires de Pennsylvanie, où elle vit et est hospitalisée, s'étaient émus de la situation. Ils s'étaient mobilisés demandant à la Secrétaire à la Santé, Kathleen Sebelius, d'autoriser une exception pour que Sarah passe sur la liste des plus de 12 ans.

Mais celle-ci a refusé de suspendre la règle établie par le comité médical gérant les greffes aux États-Unis, invoquant des raisons médicales et d'équité vis-à-vis des autres enfants dans la même situation.

Mme Sibelius avait expliqué que «les règles existent et sont réévaluées régulièrement car le pire serait, à mon avis, qu'un individu puisse choisir qui vit et qui meurt».

Le 5 juin, un juge a ordonné que Sarah soit transférée sur la liste d'attente des adultes pour une greffe de poumons après que ses parents eurent intenté une action en justice arguant que le système d'accès aux organes était discriminatoire pour leur enfant.

La greffe d'un organe adulte chez de jeunes enfants est assez rare avec un seul cas aux États-Unis depuis 2007.

Lundi, l'organisme américain gérant la collecte et l'octroi des organes (Organ Procurement and Transplantation Network) a accepté d'assouplir sa politique concernant les candidats à une greffe de moins de 12 ans.

Le 10 juin, on comptait 1659 personnes attendant une greffe de poumons aux Etats-Unis dont 30 sont âgés de moins de 10 ans.

Environ 70 000 personnes souffrent de mucoviscidose dans le monde. L'espérance de vie moyenne est la fin de la trentaine.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer