Source ID:; App Source:

Obama aux victimes de l'Oklahoma: «Votre pays sera avec vous»

Le président des États-Unis Barack Obama (à droite)... (PHOTO LARRY DOWNING, REUTERS)

Agrandir

Le président des États-Unis Barack Obama (à droite) en compagnie du vice-président Joe Biden, à la Maison-Blanche, le 21 mai.

PHOTO LARRY DOWNING, REUTERS

Agence France-Presse
Washington

Le président Barack Obama a promis mardi que les États-Unis seraient solidaires des victimes et sinistrés d'une puissante tornade qui a dévasté la veille une ville dans la banlieue d'Oklahoma City et fait au moins 24 morts.

«Nous prions pour les habitants de l'Oklahoma aujourd'hui», a déclaré M. Obama lors d'une courte allocution depuis la Maison-Blanche, à l'issue d'une réunion consacrée à cette catastrophe avec son équipe gouvernementale.

«Pour l'instant, nous nous concentrons sur les opérations de secours et le difficile travail de reconstruction», a expliqué le président, qui avait décrété dès lundi soir l'état de catastrophe naturelle en Oklahoma pour débloquer l'accès des autorités locales à l'aide fédérale.

Les habitants de l'Oklahoma «auront toutes les ressources», a souligné le président. Les habitants de Moore, la ville la plus durement touchée, «doivent savoir que leur pays restera sur le terrain, à leurs côtés, aussi longtemps que nécessaire».

«Il y a des espaces vides là où il y avait auparavant des salles de séjour, des chambres, des salles de classe, et il va nous falloir remplir ces espaces avec de l'amour», a-t-il affirmé.

«Dans certains cas, il faudra surmonter un énorme chagrin, mais vous ne serez pas seuls, votre pays sera avec vous», a encore assuré M. Obama.

L'aide de l'ONU

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a proposé l'aide des Nations unies pour les secours aux victimes de la tornade qui a frappé lundi l'Oklahoma, a indiqué mardi le porte-parole adjoint de l'ONU Eduardo del Buey.

«Le secrétaire général a écrit à la gouverneure de l'Oklahoma, Mary Fallin, pour exprimer sa solidarité et pour proposer l'assistance des Nations unies, si besoin est», a déclaré le porte-parole.

M. Ban, a-t-il ajouté, «adresse ses plus sincères condoléances à ceux qui ont perdu des êtres chers et à tous ceux qui sont affectés» par cette catastrophe, qui a fait selon un dernier bilan au moins 24 morts, dont 9 enfant.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer