La candidate à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2012 Michele Bachmann a affirmé mardi que ses migraines, dont l'existence a été révélée dans la presse, ne l'empêcheront pas d'occuper pleinement les fonctions de président des États-Unis.

Publié le 19 juill. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Comme près de 30 millions d'Américains, je suis sujette à des migraines qui sont facilement contrôlées avec un traitement», a indiqué dans un communiqué la candidate proche de la mouvance ultraconservatrice du tea party.

«Ma capacité à travailler efficacement n'a jamais été entravée par les migraines et celles-ci n'affecteront pas mon aptitude à servir comme Commandant en Chef (président des États-Unis)», a-t-elle ajouté.

Mme Bachmann, qui a annoncé officiellement sa candidature fin juin dans l'Iowa, a enregistré de bons chiffres dans les sondages récemment, rivalisant avec le favori actuel du camp républicain Mitt Romney.

Le site politique The Daily Caller a révélé l'existence de ses migraines mardi, citant des sources anonymes qui assurent que les maux de tête dont souffre Mme Bachmann sont «handicapants» et durent plusieurs jours.