La totalité de la flotte de F-22, premier chasseur furtif opérationnel au monde, est clouée au sol depuis près de deux mois, interdite de vol en raison d'un problème d'alimentation en oxygène, a-t-on appris vendredi auprès de l'armée de l'Air américaine.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Environ 170 exemplaires de cet appareil dit de cinquième génération sur les 187 commandés sont opérationnels. Mais tous sont interdits de vol depuis le 3 mai dernier le temps qu'une enquête fasse la lumière sur un problème d'alimentation en oxygène pour le pilote.

«Comme nous n'en sommes encore qu'au début de l'enquête, nous cherchons à déterminer la nature exacte du problème», a affirmé à l'AFP le capitaine Jennifer Ferrau de l'US Air Force.

«Comme la sécurité de nos aviateurs est capitale, nous prendrons le temps nécessaire», a-t-elle ajouté, précisant ne pas savoir quand les chasseurs pourront à nouveau voler.

L'interdiction de vol a été ordonnée après des rapports d'incidents de cinq pilotes faisant état d'un problème d'alimentation en oxygène, selon le magazine spécialisé Flight Global qui a révélé l'information.

Dans l'un des cas, un F-22 avait manqué d'accrocher la cime des arbres alors qu'il allait atterrir et le pilote était incapable de se souvenir de l'incident après-coup, symptôme d'une hypoxie.

Depuis janvier, les pilotes de F-22 avaient déjà interdiction de grimper au-delà de 7600 mètres, deux mois après la perte d'un appareil en Alaska au cours d'un vol d'entraînement. La cause de cet accident reste à ce stade indéterminée.

Il est rare qu'une flotte entière soit clouée au sol, selon l'armée de l'Air. Cela s'était déjà produit pendant plusieurs semaines en novembre 2007 après l'accident d'un chasseur-bombardier F-15, selon le major Chad Steffey.

Construit par Lockheed Martin, le F-22 est en service dans l'armée de l'Air américaine depuis fin 2005 et est à terme destiné à remplacer le F-15 vieillissant.