Source ID:; App Source:

Barack Obama salue la libération de Sarah Shourd

Sarah Shourd, quelques heures après sa libération à... (Photo: Reuters)

Agrandir

Sarah Shourd, quelques heures après sa libération à Téhéran.

Photo: Reuters

Agence France-Presse
Washington

Le président des États-Unis Barack Obama s'est dit mardi «très heureux» de la libération par l'Iran de la randonneuse Sarah Shourd, mais a exhorté Téhéran à faire preuve de «compassion» en relâchant ses deux compagnons toujours emprisonnés.

«Je suis très heureux que Sarah Shourd ait été relâchée par le gouvernement iranien, et qu'elle soit bientôt réunie avec sa famille», a déclaré M. Obama, peu après que Mlle Shourd eut quitté l'Iran pour Oman après plus d'un an de captivité.

«Mais si Sarah a été relâchée, (ses compagnons) Shane Bauer et Josh Fattal restent prisonniers en Iran et n'ont commis aucun crime. Nous espérons toujours que l'Iran fera encore preuve de compassion pour assurer le retour de Shane, Josh et de tous les autres Américains portés disparus ou prisonniers en Iran», a encore indiqué M. Obama dans un communiqué.

Le président Obama a promis de «continuer à faire tout notre possible pour obtenir la libération» des deux jeunes hommes, capturés avec Mlle Shourd le 31 juillet 2009 en territoire iranien près de la frontière avec le Kurdistan irakien.

Les trois Américains ont affirmé s'être égarés et avoir franchi la frontière par erreur lors d'une randonnée dans cette région montagneuse, mais ils ont été accusés formellement d'espionnage par la justice iranienne.

À propos de Mlle Shourd, 32 ans, le président a affirmé que «tous les Américains se réjouissent avec sa mère et sa famille, qui ont fait preuve de tant de courage, de son retour si attendu chez elle».

M. Obama a exprimé la gratitude des États-Unis «envers les Suisses» qui représentent les intérêts américains en Iran, en l'absence de relations diplomatiques entre Washington et Téhéran, ainsi que le sultanat d'Oman.

«Je suis satisfaite de la libération» et «contente qu'elle retrouve bientôt sa famille», a déclaré de son côté la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton dans un communiqué.

Mme Clinton remercie elle-aussi la Suisse, ainsi que le gouvernement d'Oman, et «de nombreux autres dirigeants du monde qui ont soulevé ce cas et ceux des autres citoyens américains» détenus ou disparus.

Elle appelle, comme le président, l'Iran à «résoudre sans délai» les cas de Shane Bauer et Josh Fattal, arrêtés en même temps que Mlle Shourd.

Sarah Shourd, malade, a été libérée après le versement mardi d'une caution de 5 milliards de rials (près de 500 000 $US), mais ses deux compagnons, tous deux âgés de 28 ans, devront rester en prison jusqu'à leur jugement dont la date n'a pas encore été fixée, selon le parquet de Téhéran.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer