Un barrage a cédé samedi dans l'est de l'Iowa, aux États-Unis, entraînant l'évacuation des résidents de plusieurs municipalités du secteur en raison d'importantes inondations.

Mis à jour le 24 juill. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

Selon ce que rapporte la chaîne de nouvelles continues américaine CNN, le barrage de Lake Delhi, situé à 72km de Cedar Rapids, n'a pu contenir les pluies diluviennes des derniers jours.

Jim Flansburg, directeur des communications du gouverneur de cet État, a souligné que le niveau de l'eau était anormalement élevé à cette période de la saison estivale. Selon le gouverneur pas moins de 10 pouces d'eau sont tombés en l'espace de 12 heures, une pression que le barrage n'était plus en mesure de supporter.

Des sirènes ont notamment retenti vers 13h dans la municipalité de Hopkinton, où les 700 résidents n'auraient eu que quelques minutes d'avis pour fuir les lieux.

Les autorités ne faisaient état d'aucune victime dans l'immédiat.