La Maison-Blanche a admis pour la première fois que les Républicains pourraient prendre le contrôle de la Chambre des représentants lors d'élections cruciales en novembre prochain.

CYBERPRESSE

Le porte-parole du président américain, Robert Gibbs, a admis que la frustration par rapport à l'économie pourrait faire balancer la majorité des 75 sièges vers les Républicains.

«Nous comprenons que les gens soient frustrés. Tout le monde est frustré», a-t-il dit lors de l'émission Meet the Press à NBC. «Le président est mécontent de ne pas avoir constaté de meilleurs progrès dans l'économie, mais nous continuons ce qui doit être fait».

Lisez l'article du Telegraph