Un tribunal militaire américain a acquitté vendredi un membre des Navy Seals (forces spéciales américaines) qui était accusé d'avoir battu un prisonnier irakien suspecté d'avoir organisé le massacre de quatre gardes de la société de sécurité américaine Blackwater en 2004.

ASSOCIATED PRESS

Les corps des quatre gardes avaient été brûlés et traînés dans les rues de Fallujah après avoir été lynchés par la foule. Deux d'entre eux avaient ensuite été suspendus à un pont.

Au terme d'une journée de procès, le juge Tierny Carlos a acquitté l'officier de deuxième classe Jonathan Keefe, originaire de Virginie, qui était accusé d'avoir manqué à son devoir de protéger le prisonnier irakien Ahmed Hashim Abed, considéré comme l'organisateur du massacre, après son arrestation en 2009.

La veille, un autre membre des Navy Seals, avait également bénéficié d'un acquittement.

Le procès du troisième militaire des Navy Seals accusé dans cette affaire, Matthew McCabe, se tiendra le 3 mai à Norfolk, en Virginie.