Les républicains du Sénat américain se montraient impatients mardi de questionner la nouvelle juge de la Cour suprême Sonia Sotomayor, dont la nomination a été annoncée par le président Barack Obama, pour s'assurer qu'elle sera «impartiale».

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les républicains du Sénat vont traiter la juge Sotomayor honnêtement. Mais nous examinerons minutieusement ses références pour nous assurer qu'elle comprend que le rôle d'un juriste dans notre démocratie est d'appliquer la loi de façon impartiale, quels que soient ses sentiments ou ses préférences personnelles ou politiques», a écrit le chef de la minorité républicaine du Sénat Mitch McConnell mardi dans un communiqué. La première femme d'origine hispanique à être appelée à occuper l'un des neuf sièges de la Cour suprême, devra être entendue devant la commission Judiciaire du Sénat dans les semaines qui suivent, avant que sa nomination ne fasse l'objet d'un vote devant le Sénat en séance plénière.

«Nos collègues démocrates ont souvent noté que le Sénat n'est pas une +chambre d'enregistrement+», a ajouté M. McConnell. «Donc nous sommes confiants dans le fait qu'ils feront en sorte qu'il y ait suffisamment de temps pour examiner cette nomination, ainsi qu'une possibilité de l'interroger sans entraves et de façon honnête», a-t-il indiqué.

«Une nomination à vie demande un examen minutieux», a souligné le sénateur républicain Charles Grassley en souhaitant que la commission Judiciaire, où il siège, «prenne le temps» de passer en revue les qualifications de la magistrate nommée par M. Obama.

«Nous devons poser des questions dures pour savoir comment elle voit le rôle de la Cour suprême», a-t-il dit.