Source ID:; App Source:

Mise en garde contre l'extrême-droite

Le ministère américain à la Sécurité intérieure (DHS) a mis en garde contre un... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Agence France-Presse
Washington

Le ministère américain à la Sécurité intérieure (DHS) a mis en garde contre un possible regain des activités de l'extrême droite aux Etats-Unis, selon un rapport confidentiel publié le 7 avril auquel plusieurs médias ont eu accès.

Selon ce rapport de renseignement destiné à la police fédérale américaine, le DHS n'a «aucune information spécifique selon lesquelles des terroristes américains seraient en train de préparer des actes de violence».

«Mais les extrémistes de droite pourraient attirer de nouvelles recrues en jouant sur les peurs liées à plusieurs questions nouvelles», lit-on dans le rapport qui cite «le ralentissement économique et l'élection du premier président noir» Barack Obama comme susceptible d'alimenter «la radicalisation et le recrutement d'extrême droite».

Le rapport compare la situation à celle des années 1990, lorsque la récession économique avait provoqué une «résurgence» de l'extrémisme de droite. Il a fait référence à l'attentat à la bombe d'avril 1995 à Oklahoma City (Oklahoma), perpétré par l'ancien combattant et activiste d'extrême droite Timothy McVeigh.

Toutefois, le rapport souligne que la violence des groupes racistes blancs en 2009 a d'abord été «largement rhétorique».

Le document estampillé «pour usage officiel seulement» a fait l'objet d'une fuite dans la presse américaine et se trouvait disponible sur le site internet de la Fédération des scientifiques américains (FAS).

Interrogé par l'AFP, le DHS n'a pas souhaité faire de commentaires.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer