Le président américain Barack Obama a quitté mardi les Etats-Unis pour sa première tournée à l'étranger, où il participera en Europe à une série de sommets cruciaux, avant une escale en Turquie.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Après avoir passé ses deux premiers mois à la Maison Blanche à essayer de sauver l'économie américaine, M. Obama entreprend ainsi son premier voyage présidentiel d'envergure, avec l'objectif de tenter de jouer un rôle moteur dans la lutte contre la récession et de convaincre ses alliés du bien fondé de sa nouvelle stratégie sur l'Afghanistan.

Le président américain s'arrêtera d'abord à Londres, pour le sommet du G20 jeudi, avant de se rendre en France et en Allemagne pour un sommet de l'Otan à l'occasion du 60e anniversaire de l'Alliance, puis à Prague où il doit participer aux rencontres Etats-Unis-Union européenne, et enfin en Turquie.

Il s'agira de la première occasion pour M. Obama de rectifier l'image des Etats-Unis dans le monde, après les deux mandats de George W. Bush.

La Première dame des Etats-Unis, Michelle Obama, accompagne le président.

La première étape de Barack Obama, à partir de mardi à Londres pour le G20, sera l'occasion de rencontrer pour la première fois les présidents de Russie et de Chine.

Avec le président chinois, Hu Jintao, M. Obama devrait concentrer son entretien sur la meilleure manière d'enrayer la récession économique mais aussi sur la Corée du Nord.

Barack Obama devrait demander à son homologue russe, Dmitri Medvedev, un soutien plus ferme pour arrêter le programme nucléaire de l'Iran. M. Obama a déjà annoncé qu'il allait réexaminer le projet de bouclier antimissile en Pologne et en République tchèque de son prédécesseur, que Moscou voyait d'un très mauvais oeil.

Le président américain partira ensuite vers Strasbourg en France et Kehl en Allemagne vendredi. Il doit également rencontrer le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel, et participer à une séance de questions-réponses avec des étudiants sur l'avenir de l'Alliance atlantique.

Dimanche 5 avril, à Prague, M. Obama rejoindra le sommet USA/UE et y prononcera un discours très attendu sur la prolifération nucléaire. Il y rencontrera également, selon ses conseillers, les dirigeants tchèques.

Enfin, le président Obama se rendra à Ankara et Istanbul, pour affirmer le rôle stratégique vital joué par la Turquie.