Depuis une quinzaine d'années, plus de 90 avions de ligne ont traversé un nuage de poussière volcanique et ont subi des dommages. Voici les principaux événements.

Mathieu Perreault LA PRESSE

Volcan Galunggung, Indonésie, 1980.

Plusieurs 747 subissent des dommages importants, l'un d'entre eux perdant l'usage de ses quatre moteurs et faisant une chute de 36 000 à 12 500 pieds avant qu'ils ne redémarrent. Ses quatre moteurs ont dû être changés après un atterrissage d'urgence à Jakarta. Un autre 747 a dû atterrir d'urgence avec deux moteurs à Jakarta.

 

Mont Redoubt, États-Unis, 1989.

Plusieurs avions subissent des dommages mineurs en contournant le nuage de poussière volcanique. Un 747, qui n'avait pas été prévenu, traverse le nuage et perd pendant quelques instants l'usage de ses quatre moteurs. Les quatre moteurs et le système d'aération ont dû être remplacés, le réservoir d'essence nettoyé et les systèmes hydrauliques nettoyés. Plusieurs vols sont annulés.

Mont Popocatépetl, Mexique, 1997.

Dommages mineurs à plusieurs avions. Un avion subit des dommages aux vitres assez importants pour que les pilotes soient forcés d'utiliser les vitres de côté pour diriger l'avion au sol après l'atterrissage. Fermeture de l'aéroport de Mexico pendant 24 heures et plusieurs annulations de vols.

Source: Aero Magazine