Source ID:; App Source:

MH370: une «nouvelle phase» des recherches bientôt élaborée

Le vol MH370 a disparu des radars avec 239... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Le vol MH370 a disparu des radars avec 239 personnes à son bord, le 8 mars.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Vol MH370

International

Vol MH370

Disparu des radars en mars 2014 avec 239 personnes à bord, le vol MH370 de Malaysia Airlines parti de Kuala Lumpur pour Pékin ne s'est jamais rendu dans la capitale chinoise. Ayant changé son plan de vol et mis le cap vers l'ouest, le Boeing 777, dont on n'a toujours aucune trace, se serait abîmé dans l'océan Indien, selon les autorités malaisiennes. »

Agence France-Presse

L'Australie accueillera la semaine prochaine des responsables chinois et malaisiens pour fixer les orientations futures dans la recherche du vol MH370 disparu le 8 mars après la fin des recherches en surface, ont annoncé vendredi des responsables malaisiens.

La réunion de Canberra est destinée à organiser la «nouvelle phase» des opérations dans le sud de l'océan Indien où l'avion se serait abîmé alors qu'il assurait normalement la liaison Kuala Lumpur- Pékin avec 239 personnes à bord, dont deux tiers de Chinois.

Le gouvernement de Malaisie, fortement critiqué pour la manière plutôt chaotique dont il a communiqué au début sur cette disparition du vol MH370, a engagé un ancien responsable de l'aviation civile du pays pour diriger une enquête à laquelle participeront des membres du Conseil national américain de sécurité des Transports et d'autres agences étrangères spécialistes de l'aviation.

Les autorités ont notamment consulté Jean-Paul Troadec, l'ancien directeur du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) qui avait enquêté sur l'accident du vol 447 d'Air France disparu au-dessus de l'Atlantique en juin 2009.

Les enquêteurs savaient où chercher et des morceaux de l'appareil avaient été retrouvés cinq jours plus tard. Mais il avait fallu 23 mois pour retrouver les boîtes noires et en savoir plus sur le drame qui avait coûté la vie à 228 personnes.

Dans l'enquête sur la disparition du MH370, le responsable des recherches internationales, l'Australien Angus Houston, s'est dit confiant vendredi à Kuala Lumpur quant à l'issue des opérations.

«J'ai confiance qu'au terme de recherches efficaces nous trouverons l'avion», a-t-il dit.

Huit pays participaient aux recherches aériennes et navales dans l'espoir de repérer des débris de l'épave. Lancées le 18 mars, ces recherches couvrant plus de 4,5 millions de kilomètres carrés sont restées vaines et ont été officiellement déclarées terminées cette semaine.

L'effort se portera désormais sur l'exploration des fonds marins.

Un robot équipé d'un sonar a sondé 400 km2 autour d'émissions détectées par une sonde américaine et considérées comme provenant des boîtes noires du MH370. Mais ces recherches n'ont pas permis de retrouver l'épave.

Le robot va continuer ses recherches, mais des sociétés privées pourraient également être sollicitées dans les semaines à venir.

Selon Angus Houston, jusqu'à un an d'efforts supplémentaires pourrait être nécessaire avant de localiser l'épave.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer