Des experts en médecine légale ont identifié 14 nouvelles victimes de l'écrasement en Ukraine de l'avion de Malaysia Airlines, portant le total d'identifications à 225, a annoncé vendredi le ministère néerlandais de la Justice.

Publié le 19 sept. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Parmi ces 14 victimes, sept étaient de nationalité néerlandaise et sept avaient une autre nationalité», a indiqué le ministère dans un communiqué.

«Les proches des victimes ont été informés», a ajouté le ministère, soulignant que les nationalités des victimes non néerlandaises ne seraient pas rendues publiques «à la demande des ambassades des pays concernés».

Le Boeing de Malaysia Airlines assurant la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur avait explosé en vol le 17 juillet, vraisemblablement abattu par un missile pendant son survol de l'Est de l'Ukraine. Il transportait 298 personnes, dont 193 ressortissants néerlandais.

Certaines victimes pourraient ne jamais être identifiées, car la recherche de restes humains sur le site de l'accident a été interrompue à la suite de combats dans ce secteur entre l'armée ukrainienne et les insurgés prorusses.

Le premier ministre néerlandais Mark Rutte a indiqué vendredi qu'il était encore «trop dangereux» de se rendre sur le site de l'écrasement. La majorité des enquêteurs néerlandais qui se trouvaient en Ukraine vont donc revenir aux Pays-Bas.