La chaîne d'information américaine CNN a demandé jeudi la libération d'un journaliste ukrainien qui travaille pour elle et qui est retenu par les séparatistes depuis deux jours dans l'est de l'Ukraine.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Anton Skiba, un journaliste pigiste ukrainien qui travaillait avec une équipe de CNN couvrant le conflit dans la région, a été enlevé mardi par des hommes armés de l'auto-proclamée «République de Donetsk».

La chaîne a précisé n'avoir pas communiqué sur l'incident dans un premier temps, espérant obtenir la libération du reporter, mais ses efforts ayant échoué, CNN a décidé d'annoncer publiquement la capture d'Anton Skiba et de demander officiellement sa libération.

Le département d'État américain a condamné l'enlèvement et réclamé la libération immédiate du journaliste.

«Nous sommes évidemment inquiets pour la sécurité de tous les journalistes, et toutes les parties, toutes, doivent laisser les médias faire leur travail très important», a déclaré Marie Harf, porte-parole adjointe du département d'État.

«Les enlèvements de journalistes et d'autres violations de la liberté de la presse se déroulent à un rythme effrayant dans l'est de l'Ukraine», a noté Nina Ognianova, du Comité de protection des journalistes, basé à New York.

«Nous appelons toutes les parties du conflit à libérer immédiatement tout journaliste qui serait détenu et à arrêter de censurer ou d'intimider les médias», a-t-elle ajouté.

Les combats entre loyalistes et rebelles prorusses se sont intensifiés en Ukraine ces derniers jours, alors que beaucoup accusent Moscou d'être directement impliqué dans les combats.