Source ID:; App Source:

Quatre observateurs de l'OSCE libérés par les rebelles prorusses

L'un des observateurs, non identifié, de l'OSCE libéré.... (Photo Shamil Zhumatov, Reuters)

Agrandir

L'un des observateurs, non identifié, de l'OSCE libéré. À droite, Alexander Borodai, le premier ministre de la «République populaire autoproclamée de Donetsk».

Photo Shamil Zhumatov, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
Donetsk

Quatre observateurs de l'OSCE qui avaient été enlevés le 26 mai par des rebelles pro-russes ont été libérés et sont arrivés dans la nuit de jeudi à vendredi dans un hôtel de Donetsk, place forte des pro-russes dans l'est de l'Ukraine.

«Ils ont été libérés sans condition. Il s'agit d'un Danois, d'un Turc, d'un Suisse et si je ne me trompe pas, d'un Estonien», a déclaré à la presse le «Premier ministre» de la «République de Donetsk» autoproclamé par les séparatistes, Alexandre Borodaï.

les quatre observateurs libérés sont apparus fatigués et tendus et ont refusé de parler aux journalistes.

«Nous nous félicitons du retour des quatre membres de la mission après 31 jours d'absence», a commenté le numéro deux de la mission de l'OSCE en Ukraine Mark Etherington.

«Nous sommes très préoccupés par le sort de nos quatre autres collègues», a-t-il poursuivi, en faisant allusion à une deuxième équipe de l'OSCE retenue depuis le 29 mai quelque part dans l'est de l'Ukraine par les rebelles prorusses.

M. Borodaï a précisé que les observateurs de l'OSCE avaient été détenus par un chef rebelle de la région voisine de Lougansk.

Les dirigeants séparatistes à Donetsk et à Lougansk affirment régulièrement ne pas contrôler dans leur région tous les groupes paramilitaires qui luttent contre les forces ukrainiennes.

M. Borodaï a par ailleurs annoncé que les combattants prorusses s'étaient emparés dans la soirée d'une base militaire ukrainienne située à Donetsk, après quelques heures d'affrontements armés.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer