La famille de Lech Kaczynski a insisté vendredi pour que soient maintenues dimanche les funérailles du défunt président polonais, malgré l'incertitude sur la venue de nombreux dirigeants étrangers attendus, en raison des perturbations actuelles du trafic aérien européen.

ASSOCIATED PRESS

«La volonté de la famille est qu'en aucune circonstance la date des funérailles ne soit changée», a déclaré le porte-parole du palais présidentiel, Jacek Sasin, au nom de la famille Kaczynski.

Comme dans beaucoup d'autres pays européens, les aéroports de Pologne étaient fermés vendredi en raison d'un nuage de cendres, résultant de l'éruption d'un volcan islandais. On ne sait toujours pas si les aéroports rouvriront à temps pour accueillir dimanche matin les chefs d'État et de gouvernement attendus aux funérailles de Lech Kaczynski et de son épouse Maria à Cracovie.

Le ministère polonais des Affaires étrangères a indiqué vendredi n'avoir été informé pour le moment d'aucune annulation. «Nous poursuivons selon le plan prévu», a déclaré le porte-parole Piotr Paszkowski.

«Il y a des situations sur lesquelles nous n'avons aucune emprise», a de son côté souligné Pavel Gras, porte-parole du gouvernement à la télévision polonaise. «Les délégations prendront elles-mêmes leur décision sur une éventuelle annulation de leur présence à Cracovie ou sur l'utilisation d'autres moyens de transport».

Une cérémonie offrant un hommage national au couple présidentiel se tiendra samedi à 12h00, heure locale (06h00, heure de Montréal) sur la place Pilsudski à Varsovie. Une messe sera ensuite célébrée à la cathédrale Saint-Jean à 18h00 (10h00, heure de Montréal).

Vendredi soir, l'agence de presse polonaise a annoncé que le cardinal Angelo Sodano, doyen du collège des cardinaux, ne pourrait pas venir de Rome pour prononcer la messe samedi compte tenu des perturbations aériennes qui paralysent l'Europe. Des sources au Vatican ont pour leur part affirmé espérer que le cardinal Sodano soit en mesure d'assister aux funérailles nationales dimanche, a rapporté l'agence de presse.

Les funérailles nationales débuteront dimanche à 14h00, heure locale (08h00, heure de Montréal) par une messe à la basilique Sainte-Marie de Cracovie, les corps du président Kaczynski et de sa femme seront ensuite exposés à la cathédrale de Wawel. Parmi les dirigeants attendus figurent le président français Nicolas Sarkozy, le président américain Barack Obama, le président russe Dimitri Medvedev et la chancelière allemande Angela Merkel.