Source ID:; App Source:

L'Italie en deuil rend un hommage national aux victimes du séisme

Plongée dans le deuil, l'Italie célèbre vendredi matin des funérailles... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Dossiers >

Séisme meurtrier en Italie

International

Séisme meurtrier en Italie

Le centre de l'Italie touché par un violent tremblement de terre. »

Agence France-Presse
L'Aquila

Plongée dans le deuil, l'Italie célèbre vendredi matin des funérailles nationales pour les quelque 287 victimes du séisme qui a ravagé lundi L'Aquila et les villages environnants dans la région des Abruzzes, au centre de la Péninsule.

Une messe solennelle sera célébrée à 11h00 locales (09H00 GMT) dans la cour de l'école de la police financière de l'Aquila qui a résisté au tremblement de terre et où seront rassemblés, face aux survivants, les cercueils des victimes.

Le dernier bilan de la catastrophe s'établit à 287 morts mais seuls 100 à 150 cercueils devraient être exposés, des corps ayant déjà été rendus à leur famille pour des sépultures privées.

Alors que la météo prévoit des pluies abondantes et du froid, les autorités s'attendent à une affluence importante.

Une cérémonie particulière sera organisée à la fin de l'hommage pour les six victimes de confession musulmane du séisme.

L'Union des commerçants italiens a appelé à fermer les boutiques durant la cérémonie et les drapeaux italiens et européens seront mis en berne aux frontons des édifices publics du pays.

Dans la très catholique Italie la messe sera présidée par le numéro deux du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, qui prononcera l'homélie. Il officiera aux côtés de l'archevêque de L'Aquila, Mgr Giuseppe Molinari.

Le président de la République Giorgio Napolitano, le Premier ministre Silvio Berlusconi et les présidents des deux chambres sont attendus à la cérémonie.

Le pape Benoît XVI qui a exprimé l'espoir de se rendre rapidement à L'Aquila pour rencontrer les survivants sera représenté par son secrétaire particulier Mgr Georg Gänswein.

Le Vatican a accepté qu'exceptionnellement une messe soit célébrée un vendredi saint, jour de deuil pour l'Eglise qui dans la tradition catholique commémore la crucifixion du Christ au cours des rites de «l'office des Ténèbres» où le Mal semble symboliquement l'emporter sur le Bien avant la résurrection du dimanche de Pâques.

La catastrophe des Abruzzes va assombrir cette fête traditionnelle, la plus importante du calendrier catholique.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer