Le nouveau président haïtien Michel Martelly a exprimé mardi sa satisfaction après l'annonce de la prolongation par l'administration américaine du statut de résidence temporaire (TPS) accordé à des Haïtiens sans papiers arrivés aux États-Unis au lendemain du séisme de janvier 2010.

Publié le 17 mai 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Le Président Michel Joseph Martelly, est heureux d'apprendre la décision de l'administration Obama de prolonger le Statut de Protection Temporaire (TPS) en faveur des Haïtiens non résidents vivant aux États-Unis avant le 12 janvier», lit-on dans un communiqué de la présidence haïtienne.

Les États-Unis ont décidé mardi de prolonger de 18 mois l'asile temporaire qui avait été accordé aux Haïtiens résidant illégalement dans le pays après le séisme de janvier 2010 qui a ravagé Haïti, a annoncé mardi le ministère de la Sécurité intérieure.

«Cette prolongation, qui s'étend jusqu'au 22 janvier 2013, permettra aux institutions haïtiennes de préparer convenablement le retour de ces compatriotes et atteste déjà de l'étroite collaboration des deux pays autour d'importants dossiers bilatéraux», réagit le nouveau président.

M. Martelly estime en outre que cette décision fait suite à une demande qu'il avait formulée lors d'un récent voyage aux États-Unis.

Près de 1,5 million de personnes ont été affectées par le séisme du 12 janvier 2010 qui a ravagé le pays le plus pauvre des Amériques et fait plus de 220 000 victimes. La plupart des personnes affectées vivent toujours sous des tentes.