La ministre espagnole de la Défense, Carme Chacon, a assisté dimanche au côté du premier ministre haïtien Jean-Max Bellerive à une cérémonie à la mémoire des quatre militaires espagnols décédés vendredi dans un accident d'hélicoptère, a indiqué l'ambassade d'Espagne.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La cérémonie «simple» a eu lieu dimanche matin à bord du navire Castilla, base des 450 soldats envoyés en Haïti par Madrid après le séisme, a indiqué à l'AFP le consul général d'Espagne, Juan Carlos Gomez.

Outre la ministre Chacon, arrivée dimanche matin, et M. Bellerive, cet hommage s'est tenu en présence de la ministre haïtienne des Affaires étrangères Marie-Michèle Rey, de l'envoyé spécial en Haïti du secrétaire-général de l'ONU, Edmond Mulet, du général Jose Julio Rodriguez, chef d'état major interarmées d'Espagne, et de l'amiral Manuel Rebollo Garcia, chef de la Marine d'Espagne.

Luis Fernando Torija, Francisco Forne, Manuel Dormido et Eusebio Villatoro sont décédés vendredi dans l'accident de leur hélicoptère, près de la frontière dominicaine.

«Les causes font toujours l'objet d'une enquête, mais l'accident est essentiellement dû aux conditions climatiques, très nuageuses, mais aussi aux conditions géographiques de cette région montagneuse (...) où il y a notamment des courants d'air qui aspirent vers le sol», a dit M. Gomez.

Les dépouilles des soldats vont regagner l'Espagne à bord de l'avion de Mme Chacon, dont le décollage de Port-au-Prince est prévu aux alentours de 18h00, heure locale (19h00, heure de Montréal) dimanche, a ajouté le numéro 2 de l'ambassade d'Espagne.

«On vient de finir l'identification (des corps), ça a été assez difficile car l'hélicoptère a été pulvérisé», a-t-il précisé.

L'accident s'était produit vendredi matin à Fond Verrettes, à une cinquantaine de kilomètres à l'est de Port-au-Prince, dans une région montagneuse où 11 Casques bleus avaient perdu la vie en octobre dernier, lors de l'écrasement de l'avion les transportant.