Quelque 22 000 tentes fournies par la communauté internationale seront bientôt distribuées en Haïti aux familles sinistrées à la suite du séisme du 12 janvier, a annoncé vendredi le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA).

Mis à jour le 26 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le président haïtien René Préval avait récemment annoncé qu'Haïti avait acheté 50 000 tentes à la Chine pour une valeur de 5 millions de dollars. Ces tentes devraient être livrées sous peu à Port-au-Prince, a-t-il indiqué.

L'approvisionnement en abris d'urgence est également l'une des principales priorités de la communauté internationale pour venir en aide aux victimes du séisme qui a fait plus de 222 000 morts et 1,5 million de sinistrés, souligne l'OCHA.

«Jusqu'à présent, on a distribué des matériaux pour les abris d'urgence à peu près à un tiers de la population (sinistrée), c'est-à-dire à 425 750 personnes», a indiqué l'Ocha, ajoutant que 232 000 bâches étaient en cours d'acheminement.

L'OCHA a d'autre part indiqué qu'elle aidait les Haïtiens ayant trouvé refuge dans des campements spontanés rapidement surchargés à identifier d'autres endroits plus sûrs où ils pourront se déplacer s'ils le souhaitent.

Au total, 415 sites spontanés ont été identifiés à Port-au-Prince et dans les autres villes affectées par le tremblement de terre. Plus de 550 000 personnes vivent sur ces sites, pour la plupart érigés dans des zones inondables et dont 21 sont surpeuplés, selon l'OCHA.

L'organisation a par ailleurs indiqué avoir distribué de l'eau à plus de 1,3 million d'Haïtiens dans plus de 300 sites d'hébergement. Elle s'apprête à installer 12 000 latrines en mars et 20 000 en juin dans les camps de déplacés.

De son côté, le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué avoir distribué de l'aide alimentaire à plus de 4 millions d'Haïtiens depuis le tremblement de terre.

Le PAM va aussi relancer la distribution de repas dans près de 150 écoles de la région de Port-au-Prince pour 72 000 écoliers âgés de 5 à 16 ans.