Camil et Suzanne Perron adoraient Haïti. Il y a 29 ans, le couple y avait adopté un bébé haïtien de 1 an, Yvon-David, frère de Valérie. Au fil des ans, ils sont retournés plusieurs fois en Haïti, pour des vacances avec leur fils ou pour travailler à des projets humanitaires.

Publié le 13 févr. 2010
Sandro Contenta TORONTO STAR

Cette fois, ils allaient travailler avec Corail-Haïti, une mission chrétienne qui procure des services d'éducation et de santé dans la partie ouest de Port-au-Prince. Mais le tremblement de terre a emporté Camil.

«C'était une joie pour eux de venir en Haïti ensemble», dit Richard Ouellette, qui a rencontré le couple lors de ce voyage fatidique.

La famille Perron vit à Saint-Félicien, près du lac Saint-Jean. Camil, 60 ans, conduisait un camion. Le couple était marié depuis 37 ans.

Ils étaient arrivés en Haïti avec deux autres membres de la mission, Martine Garneau et Jocelyn Roy, tous les deux des environs de Québec. À Port-au-Prince, le groupe logeait dans une maison d'hôte appartenant à une travailleuse humanitaire de l'Ontario, Betsy Wall. Avant le souper, ils avaient décidé de se baigner dans la piscine de la maison.

Une mouche est tombée dans le verre de bière de Martine. En vrai gentleman, Camil a offert d'aller lui en chercher une autre. Le séisme a frappé pendant qu'il se trouvait dans la cuisine. Il est mort comme tous ceux qui se trouvaient dans la pièce. Ceux qui étaient dans la piscine ont survécu.