Source ID:552088; App Source:cedromItem

Leonor de Bourbón, la plus jeune héritière d'Europe

La jeune princesse Leonor de Bourbón était accompagnée... (PHOTO PACO CAMPOS, AP)

Agrandir

La jeune princesse Leonor de Bourbón était accompagnée de sa soeur Sofia et de sa mère Letizia Ortiz lors de la cérémonie couronnant son père roi d'Espagne, jeudi dernier.

PHOTO PACO CAMPOS, AP

Elle a 8 ans, des cheveux blonds et de jolis yeux bleus. Leonor de Bourbón, princesse des Asturies, est devenue jeudi dernier la plus jeune héritière d'Europe quand son père Felipe a été couronné roi d'Espagne. Portrait en trois temps d'une petite princesse déjà investie d'une grande tâche, soit celle de gagner l'affection des Espagnols, dont elle deviendra peut-être un jour la reine.

1. Elle a un blason à redorer

Son grand-papa, Juan Carlos, a choqué la population en allant chasser l'éléphant en Afrique en pleine crise économique espagnole. Sa tante Christina est empêtrée dans une affaire de corruption. Et la petite Leonor de Bourbón doit maintenant contribuer à une tâche importante: aider son papa Felipe, nouveau roi d'Espagne, à gagner l'affection de son peuple.

Pour ça, elle peut compter sur son visage angélique que les Espagnols verront de plus en plus régulièrement.

«Sa première sortie officielle a eu lieu en mai, un mois avant l'abdication de son grand-père. Ce n'est pas un hasard. Tout est minutieusement planifié, et on verra maintenant la princesse participer à de plus en plus d'activités officielles», explique Estelle Bouthillier, spécialiste de la monarchie à l'Université Concordia.

Mme Bouthillier fait remarquer la sobriété entourant la cérémonie d'investiture de Felipe, à laquelle a assisté sagement la petite Leonor dans sa robe rose pâle.

«La crise économique est encore présente en Espagne, ce qui alimente le courant anti-monarchie. Felipe veut adopter un nouveau visage de la monarchie, plus sobre et plus moderne», dit la spécialiste.

2. Un frère pourrait lui voler la couronne

Aînée d'une famille de deux filles, Leonor de Bourbón est actuellement l'héritière du trône. Mais un spectre plane sur sa couronne: la possibilité qu'un petit frère, un jour vienne la lui ravir.

Contrairement à l'Angleterre, l'Espagne n'a pas modifié la loi stipulant que les princes passent devant les princesses dans l'ordre de succession, même s'ils sont plus jeunes. Reste à voir comment réagirait l'Espagne moderne à une telle éventualité.

«Je pense que l'Espagne suivra l'Angleterre et modifiera sa constitution», dit Estelle Bouthillier.

Si Leonor de Bourbón devient effectivement reine un jour, elle sera en bonne compagnie. En Suède, en Norvège, en Belgique et aux Pays-Bas, les prétendantes au trône de sa génération sont aussi des femmes.

«Dans 25 ou 30 ans, la majorité des monarques européens seront des femmes. Il sera intéressant de voir ça, car ce serait une première», observe Mme Bouthillier.

3. Elle parlera mandarin!

Signe des temps, la petite princesse des Asturies, en plus de ses cours d'anglais et de ballet, apprend actuellement le mandarin, la langue maternelle la plus parlée dans le monde.

«J'ai été surprise de voir ça, car ce n'est clairement pas une tradition. Mais la Chine à un poids immense aujourd'hui. Je crois qu'il faut y voir un signe d'ouverture sur le monde», commente Estelle Bouthillier.

On peut s'attendre à ce que Leonor de Bourbón, comme son père, suive plus tard une formation militaire. Jose Apezarena, auteure d'une biographie sur Felipe, a décrit à l'Agence France-Presse la petite Leonor comme «une enfant très intelligente, très active, mais calme».

«Elle comprend déjà très bien son rôle, dit Estelle Bouthillier. Elle sait qu'après son père, c'est elle. Les enfants sont initiés à la chose royale très, très tôt. Et toute sa vie sera orientée à apprendre à devenir reine.»




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer