Source ID:; App Source:

L'EI a pris 60 villages kurdes en 48h dans le Nord syrien

Plus de 5000 habitants de la région ont... (PHOTO ILYAS AKENGIN, AFP)

Agrandir

Plus de 5000 habitants de la région ont fui vers la Turquie voisine, qui a été contrainte d'ouvrir sa frontière.

PHOTO ILYAS AKENGIN, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
BEYROUTH, Liban

Les djihadistes du groupe État islamique (EI) ont effectué une percée fulgurante dans le nord de la Syrie, en prenant le contrôle de 60 villages kurdes en 48 h, dont 40 vendredi, autour d'Aïn al-Arab (Kobané en langue kurde), a affirmé une ONG.

«Depuis 48 heures, ils ont pris 60 villages, dont une quarantaine dans la seule journée de vendredi. Les combattants kurdes battent en retraite, car le rapport de force leur est défavorable», a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

«Il y a 800 habitants de ces villages dont le sort est inconnu», a-t-il ajouté.

Fuyant cet assaut et craignant les terribles exactions que cette organisation ultra-radicale fait subir à ceux qui tombent entre ses mains, plus de 5000 habitants de la région ont fui vers la Turquie voisine, qui a été contrainte d'ouvrir sa frontière.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer