Source ID:; App Source:

New York retient son souffle

De Washington à New York (photo), des habitants... (Photo: Reuters)

Agrandir

De Washington à New York (photo), des habitants et employés de réseaux de transport empilaient des sacs de sable pour protéger les biens des inondations annoncées.

Photo: Reuters

Dossiers >

La tempête Sandy

International

La tempête Sandy

La côte est américaine a été frappée de plein fouet par l'ouragan Sandy, rétrogradée depuis au rang de tempête tropicale. Sandy qui doit rencontrer, mercredi, une tempête hivernale précoce venant de l'ouest et des rafales de vent arctique pourrait donner naissance le jour de l'Halloween à une supertempête que les météorologues et les médias ont baptisée «Frankenstorm». »

Sur le même thème

(New York) Évacuation des zones inondables, fermeture du réseau de transports en commun, cohue dans les supermarchés: New York se préparait au pire, hier, à l'approche de l'ouragan Sandy, qui pourrait toucher en premier lieu la région de New York et du New Jersey ce soir ou demain matin.

>> Voyez nos photos: La côte est américaine se prépare pour Sandy

«Si vous n'évacuez pas, vous ne mettez pas seulement en danger votre vie, vous mettez également en danger la vie des secouristes qui se porteront à votre aide. C'est une tempête sérieuse et dangereuse», a déclaré le maire Michael Bloomberg en s'adressant aux quelque 375 000 riverains des zones inondables, qui vont de City Island (Bronx) à Coney Island (Brooklyn), en passant par Battery Park City (Manhattan).

Le maire de New York avait transmis un message semblable il y a 14 mois, avant que la tempête tropicale Irene ne frappe New York. Cette fois-ci, cependant, les policiers de New York l'ont renforcé en cognant aux portes des appartements situés dans les zones inondables pour informer leurs habitants qu'ils avaient jusqu'à 19h pour obéir à l'ordre d'évacuation.

Au New Jersey, le gouverneur Chris Christie a été fidèle à son style lapidaire en s'adressant aux résidants du littoral Atlantique: «Ne soyez pas stupides. Partez.»

L'évacuation des zones inondables n'est qu'un des préparatifs annoncés par les autorités de New York en prévision de l'ouragan Sandy. Le gouverneur de l'État, Andrew Cuomo, a annoncé la fermeture de l'ensemble des transports en commun (métro, autobus et trains de banlieue) de la ville de New York à compter de 19h hier soir.

Il a également déclaré l'état d'urgence dans les 62 comtés de l'État de New York, y compris ceux de la ville de New York.

«Il n'y a pas de risque à prendre. Il n'y a rien à prendre à la légère», a déclaré le gouverneur Cuomo, en précisant que les New-Yorkais pourraient se retrouver sans transports en commun aujourd'hui et demain.

De son côté, Michael Bloomberg a ordonné la fermeture hier des parcs de la ville, et aujourd'hui des écoles.

«Avec cette tempête, on verra probablement une lente montée des eaux plutôt qu'une montée soudaine, comme nous l'avons vu pour Irene», a déclaré le maire de New York lors d'une conférence de presse, au cours de laquelle il a en outre évoqué la possibilité de pannes d'électricité aujourd'hui et demain.

Tous au supermarché

À l'approche de l'ouragan, les New-Yorkais ont pris d'assaut les magasins et les supermarchés, dont plusieurs se sont vite retrouvés sans bouteilles d'eau. Plusieurs yuppies du quartier East Village, à Manhattan, ont dû s'aventurer hors des sentiers battus pour s'approvisionner.

«Je n'ai jamais vu autant de Blancs ici», a déclaré un client d'un supermarché de l'Avenue C, fréquenté surtout par des Latinos et des Afro-Américains.

En août 2011, les New-Yorkais ont senti les effets d'Irene pendant 12 heures. Quatorze mois plus tard, l'ouragan Sandy pourrait se déchaîner sur New York durant une période de 24 à 36 heures, selon les prédictions des météorologues.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer