Source ID:; App Source:

Entretiens intercoréens avant le sommet prévu entre Trump et Kim

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président... (Yonhap, South Korea Presidential Blue House via Archives AP)

Agrandir

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in se sont retrouvés pour un sommet surprise dans le village de Panmunjom, le 26 mai.

Yonhap, South Korea Presidential Blue House via Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Des délégations de haut niveau des deux Corées se sont retrouvées vendredi pour discuter de l'amélioration des relations bilatérales avant le sommet prévu entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Ces entretiens auraient dû initialement se dérouler en début de mois, mais avaient été annulés subitement par Pyongyang en réaction à des exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington.

Cependant, au lendemain de la fin des manoeuvres dites « Max Thunder » le 25 mai, le dirigeant nord-coréen et le président sud-coréen Moon Jae-in se sont retrouvés pour un sommet surprise dans le village de Panmunjom, dans la Zone démilitarisée qui divise la péninsule, leur seconde rencontre du genre après un premier sommet intercoréen fin avril.

Les deux Corées sont convenues de continuer à se revoir durant tout le mois de juin pour mettre en application les décisions prises lors du sommet d'avril, selon un communiqué conjoint publié après la réunion.

Le 14 juin, les deux parties tiendront des discussions militaires avant une réunion de la Croix-Rouge le 22 pour préparer des retrouvailles des familles séparées par la guerre (1950-53).

Les deux pays se retrouveront aussi le 18 juin pour discuter de la possibilité de former une équipe commune pour les jeux asiatiques de Jakarta en août.

Avant les entretiens, le ministre sud-coréen de l'Unification Cho Myoung-gyon avait expliqué qu'il s'agissait également « de créer une atmosphère positive pour le sommet Washington/Pyongyang ».

Les jeux Olympiques d'hiver organisés en Corée du Sud furent le déclencheur de la remarquable détente en cours sur la péninsule. M. Kim y avait dépêché des athlètes, des pom-pom girls et sa soeur cadette.

Parmi les initiatives diplomatiques tous azimuts en cours pour préparer le sommet entre Washington et Pyongyang, dont Donald Trump a pourtant annoncé l'annulation il y a une semaine, le bras droit de M. Kim, le général Kim Yong Chol s'est rendu aux États-Unis. Il doit remettre en mains propres à Donald Trump une lettre de Kim Jong-un.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer