Source ID:; App Source:

Un soutien à Poutine fait controverse aux «Oscars russes»

L'une des présentatrices de la cérémonie, Ksenia Sobtchak... (Photo: Damien Meyar, AFP)

Agrandir

L'une des présentatrices de la cérémonie, Ksenia Sobtchak (à droite), une figure du gotha moscovite engagée ces derniers mois aux côtés de l'opposition, a demandé à Tchoulpan Khamatova (gauche) si elle aurait tourné ce clip de soutien à Poutine si elle n'avait pas eu de fondation.

Photo: Damien Meyar, AFP

Dossiers >

Kremlin 2012
Kremlin 2012

En route vers l'élection présidentielle russe du 4 mars 2012. Une course au Kremlin marquée à la fois par le retour de Vladimir Poutine et par la naissance d'un mouvement de contestation sans précédent depuis que la Russie est passée à l'ère Poutine. »

Agence France-Presse
Moscou

Un incident a marqué la cérémonie des «Oscars russes» retransmise à la télévision publique lorsqu'une présentatrice a interpellé une actrice populaire sur le soutien qu'elle aurait été forcée d'apporter à Vladimir Poutine pour la présidentielle de mars.

L'incident a eu lieu lors de la prestigieuse cérémonie annuelle Nika organisée par l'Académie du cinéma russe, où a été notamment récompensée l'actrice Tchoulpan Khamatova (Good Bye, Lenin).

Elle a été au centre d'une controverse après avoir tourné comme d'autres artistes dans un clip électoral de soutien à Vladimir Poutine, la rumeur se répandant dans les blogues qu'elle avait été forcée de le faire sous peine de voir sa fondation venant en aide aux enfants cancéreux être privée de financement.

L'une des présentatrices de la cérémonie, Ksenia Sobtchak, une figure du gotha moscovite engagée ces derniers mois aux côtés de l'opposition, a demandé à Tchoulpan Khamatova si elle aurait tourné ce clip de soutien à Poutine si elle n'avait pas eu de fondation.

Cette question a provoqué des sifflets dans la salle et la réprobation de l'acteur Evguéni Mironov qui en remettant le prix à l'actrice avait auparavant qualifié de «salauds» ceux qui avaient mis en doute sa sincérité.

«Pourquoi vous faites ça? Bien sûr qu'elle l'aurait soutenu! Pourquoi vous dites des choses ridicules?», a-t-il lancé à Ksenia Sobtchak.

Tchoulpan Khamatova n'a quant à elle pas répondu à la question posée: «Ne parlons pas de ça, c'est la fête du cinéma».

L'incident a suscité un vif débat dans l'internet russe.

Le conseiller économique du Kremlin Arkadi Dvorkovitch a critiqué la sortie «insolente» de Ksenia Sobtchak sur son compte Twitter.

«Je suis anéantie par une telle réaction. Pourquoi ne pas répondre à la question qui intéressait le pays entier? Je n'ai pas critiqué, pas jugé, j'ai juste posé la question», a écrit Ksenia Sobtchak sur son blogue.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer