Le président américain Barack Obama a annoncé aux leaders républicains qu'il souhaitait trouver un terrain d'entente avec eux après leur victoire à la Chambre des représentants à l'issue des législatives de mardi aux États-Unis, a indiqué tôt mercredi la Maison-Blanche.

Publié le 3 nov. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

M. Obama a appelé John Boehner, futur président probable de la Chambre, et Mitch McConnell, leader de la minorité républicaine au Sénat, a dit la Maison-Blanche dans un communiqué, alors que la victoire des républicains à la Chambre marque un coup d'arrêt aux réformes du président américain.

M. Obama leur a indiqué qu'il était impatient de travailler avec eux et les républicains «pour trouver un terrain d'entente, faire avancer le pays», a dit la Maison-Blanche.

Le bureau de M. Boehner a indiqué de son côté que le chef républicain avait eu une «conversation brève mais agréable» avec M. Obama.

M. Boehner «a souligné qu'il avait toujours été franc et honnête avec le président par le passé, et qu'il continuerait à l'être à l'avenir», selon un communiqué. «Ils ont discuté sur la manière de travailler ensemble et de se concentrer sur les priorités pour les Américains: les création d'emplois et les réductions de dépenses».

M. Obama a également appelé la présidente sortante de la Chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi, et le leader de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid, qui a sauvé son siège au Nevada après un duel décisif contre Sharron Angle, candidate issue du mouvement ultra conservateur du Tea Party.

Les républicains ont ravi mardi aux démocrates la majorité à la Chambre des représentants lors des élections de mi-mandat, mais les démocrates gardent le contrôle du Sénat, selon les projections des médias américains.