Source ID:; App Source:

Égypte: 42 pro-Morsi condamnés à la prison

Un des avocats des 42 accusés, Mohammed Damaty, s'adresse... (PHOTO MOHAMED EL-SHAHED, AFP)

Agrandir

Un des avocats des 42 accusés, Mohammed Damaty, s'adresse aux journalistes après le verdict de culpabilité, dimanche à Minya.

PHOTO MOHAMED EL-SHAHED, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Égypte
Égypte

Notre dossier sur le soulèvement populaire qui secoue l'Égypte. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
LE CAIRE

Quarante-deux partisans du président islamiste destitué Mohamed Morsi ont été condamnés dimanche en Égypte à des peines allant de trois à 15 années de prison pour des violences dans le centre du pays, a-t-on appris de source judiciaire.

Ce verdict a été rendu par un tribunal de Minya, le gouvernorat où plus de 500 pro-Morsi ont été condamnés à mort fin mars à l'issue d'un procès expéditif qui a provoqué un tollé international. Il intervient à la veille d'un autre verdict: celui de près de 700 autres pro-Morsi également jugés pour des violences durant l'été.

Depuis la destitution et l'arrestation début juillet de M. Morsi par l'armée, policiers et soldats répriment implacablement ses partisans, une campagne qui a fait à ce jour plus de 1400 morts et de 15 000 arrestations, tandis que des milliers d'entre eux comparaissent dans de multiples affaires, et sont souvent condamnés à l'issue de procès expéditifs de masses.

M. Morsi lui-même est cité dans quatre affaires, de même que la quasi-totalité de la direction de sa confrérie des Frères musulmans, et tous encourent désormais la peine de mort.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer