Source ID:; App Source:

Explosion de voitures piégées en Lybie

Un officier de l'armée libyenne a été tué... (PHOTO ESAM Al-FETORI, REUTERS)

Agrandir

Un officier de l'armée libyenne a été tué à Benghazi (est) par l'explosion d'une bombe placée dans son véhicule.

PHOTO ESAM Al-FETORI, REUTERS

Dossiers >

Crise dans le monde arabe

International

Crise dans le monde arabe

Consultez notre dossier complet sur les soulèvements populaires en Afrique. »

Agence France-Presse
Tripoli

Trois voitures piégées ont explosé mercredi soir à Sebha dans le sud libyen, faisant au moins un mort, selon des responsables locaux.

«Trois voitures piégées ont explosé dans trois endroits différents et à une demi-heure d'intervalle», a indiqué à l'AFP Ayoub al-Zarrouk, membre du Conseil local de la ville, faisant état d'au moins un mort.

L'agence libyenne Laeana a fait état de son côté de deux morts et de 17 blessés.

Un responsable de sécurité a précisé à la chaîne Libya al-Ahrar que la première voiture a explosé près d'un commissariat de police, la deuxième dans un quartier commerçant et la troisième devant un hôtel.

Il a confirmé que les trois véhicules étaient piégés.

Plus tôt dans la journée, un officier de l'armée libyenne a été tué à Benghazi (est) par l'explosion d'une bombe placée dans son véhicule, selon des sources locales.

Le lieutenant-colonel Jemaa al-Misrati a été «gravement blessé par l'explosion et a succombé au bloc opératoire» de l'hôpital al-Jala de Benghazi, a précisé une source médicale.

Selon des témoins, la victime se rendait à son travail à bord d'un véhicule militaire quand l'explosion s'est produite.

«Sa voiture a été piégée», a précisé une source de sécurité.

Berceau de la révolution contre Mouammar Kadhafi en 2011, la ville de Benghazi a été le théâtre de plusieurs attentats et d'une vague d'assassinats de responsables de la sécurité ces derniers mois.

Les attentats sont souvent attribués aux islamistes radicaux. Les autorités peinent à mettre sur pied des forces de sécurité efficaces et les milices armées, composées d'anciens révolutionnaires ayant combattu le régime Kadhafi, en profitent pour faire la loi dans le pays.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer