La réponse de la Russie à la frappe punitive des États-Unis contre le régime du président Bachar al-Assad, accusé d'avoir usé des armes chimiques, «est très décevante», a affirmé vendredi le secrétaire d'État américain, Rex Tillerson.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Son collègue, le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a pour sa part annoncé que ses services préparaient des sections économiques contre la Syrie.

«Nous allons annoncer des sanctions supplémentaires contre la Syrie dans le cadre de nos efforts pour empêcher ce genre d'activité et pour souligner à quel point c'est important à nos yeux», à dit M. Mnuchin.

Celui-ci pense que ces sanctions auront pour effet d'«empêcher les gens de faire des affaires» avec les Syriens.

-Plus de détails à venir.