Le Conseil de sécurité de l'ONU a rejeté samedi un projet de résolution russe qui appelait à un arrêt des hostilités en Syrie, mais sans demander spécifiquement un arrêt des bombardements actuels sur la ville d'Alep.

Mis à jour le 8 oct. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Neuf des 15 pays membres du Conseil de sécurité ont rejeté le texte, dont la France, les États-Unis et le Royaume-Uni, qui avaient voté peu avant en faveur d'un texte concurrent présenté par la France. Le Venezuela, l'Égypte et la Chine ont voté avec la Russie pour soutenir son texte, tandis que l'Angola et l'Uruguay se sont abstenus.