Source ID:; App Source:

Armes chimiques: Damas dénonce les «mensonges» de Washington

L'administration Obama a haussé le ton face au... (PHOTO JIM WATSON, ARCHIVES AFP)

Agrandir

L'administration Obama a haussé le ton face au régime d'Assad, hier, en affirmant pour la première fois que Damas avait franchi «la ligne rouge» en utilisant des armes chimiques pour combattre la rébellion.

PHOTO JIM WATSON, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Syrie
Syrie

Les manifestations pour un changement de régime en Syrie donnent lieu à de violentes répressions. Lisez notre dossier sur le sujet. »

Agence France-Presse
Damas

Le régime syrien a qualifié vendredi de «mensonges» les accusations des États-Unis sur un recours par ses troupes à des armes chimiques dans sa guerre contre les rebelles, selon l'agence officielle Sana.

«La Maison-Blanche a fait publier un communiqué truffé de mensonges sur le recours aux armes chimiques en Syrie, en se basant sur des informations fabriquées à travers lesquelles elle a tenté de faire assumer au gouvernement syrien la responsabilité d'un tel usage», a indiqué un responsable des Affaires étrangères.

D'après lui, ces accusations interviennent «après des rapports affirmant que les groupes terroristes armés actifs en Syrie (rebelles, NDLR) sont en possession d'armes chimiques mortelles et de la technologie nécessaire pour leur fabrication».

Les États-Unis ont durci leur position face au régime en Syrie en l'accusant pour la première fois clairement d'avoir eu recours aux armes chimiques dans sa guerre contre les rebelles et en promettant une aide militaire aux insurgés.

Le responsable syrien s'en est pris également à cette décision.

«La décision américaine d'armer les groupes terroristes armés démontre (...) l'implication directe des États-Unis dans le bain de sang syrien», a-t-il dit.

«Cela pose des questions sérieuses concernant leur bonne foi à contribuer à trouver une solution politique à la crise en Syrie», a ajouté le responsable, en référence aux efforts de Washington et de Moscou d'organiser une conférence de paix internationale entre régime et rebelles.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer