Le chef de la police militaire syrienne, le général Abdel Aziz Jassem al-Challal, a fait défection en Turquie avec sa famille, a annoncé l'agence de presse officielle turque Anatolie.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le général syrien et des membres de sa famille sont entrés en Turquie depuis la localité de Reyhanli, dans la province de Hatay (sud), frontalière avec la Syrie, et ont été conduits vers un lieu qui n'a pas été révélé, précise l'agence.

Le ministère turc des Affaires étrangères n'était pas joignable dans l'immédiat pour confirmer cette information.

Auparavant, le général syrien avait annoncé sa défection dans une courte vidéo diffusée sur internet par des militants anti-régime.

«Moi, général Abdel Aziz Jassem al-Challal, commandant de la police militaire syrienne, annonce ma défection de l'armée du régime pour rejoindre la révolution populaire», annonce l'officier supérieur.

«L'armée a dévié de sa mission essentielle, qui est de protéger le pays, et s'est transformée en un gang de meurtriers», assure-t-il.

Ce général n'est pas connu, car ces fonctions consistaient à faire régner la discipline parmi les soldats.

La Turquie qui a rompu avec le régime syrien du président Bachar al-Assad accueille plus de 148 000 réfugiés, dont de nombreux militaires syriens qui ont quitté les rangs de l'armée, dans des camps situés dans le sud-est de la Turquie.