Deux fortes explosions ont secoué mardi Tripoli, dans le secteur de la résidence du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, et sept autres ont été entendues à Tajoura, dans la banlieue-est de la capitale, selon un journaliste de l'AFP et des témoins.

Mis à jour le 29 mars 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Une première détonation a été entendue vers 16H30 GMT suivie d'une autre, trois minutes après, dans le secteur de Bab Al-Azizya, résidence du colonel Kadhafi, où des sirènes d'ambulances étaient entendues.

En même temps, sept fortes détonations ont retenti à Tajoura, visée quasi-quotidiennement par les raids de la coalition.

Selon un habitant du quartier, des avions ont largué «cinq bombes» sur un site militaire de radars dans ce quartier. Un autre témoin a déclaré avoir vu des flammes et des colonnes de fumée s'échapper du site en question.

Des avions avaient auparavant survolé la capitale, cible de raids de la coalition internationale depuis le début de son intervention en Libye, le 19 mars.