Le Canada participera aux efforts internationaux visant à livrer des armes aux combattants kurdes qui luttent contre les djihadistes de l'État islamique en Irak.

Publié le 15 août 2014
JOEL-DENIS BELLAVANCE LA PRESSE

Le premier ministre Stephen Harper a affirmé que le Canada ne pouvait rester les bras croisés pendant que des civils innocents sont tués.

Ainsi, un Hercules CC-130J et un CC-177 Globemaster de l'Aviation royale du Canada et leur équipage, soit une trentaine de membres des Forces armées canadiennes, ont été réquisitionnés pour participer aux efforts de la communauté internationale, a confirmé le premier ministre dans un communiqué de presse.

« Alors que se poursuivent les actes meurtriers du groupe terroriste de l'État islamique de l'Irak et du Levant (EIIL), le Canada demeure résolu à fournir de l'aide aux milliers d'enfants, de femmes et d'hommes iraquiens, y compris les yézidis et les chrétiens, qui en ont désespérément besoin », a affirmé M. Harper.

« Ce soutien, qui sera offert en étroite collaboration avec nos alliés, permettra aux forces kurdes d'assurer efficacement la protection des Iraquiens confrontés aux attaques barbares de l'EIIL. Cette mesure s'ajoute à l'aide humanitaire que le Canada apporte déjà au pays », a-t-il ajouté.

Plus tôt cette semaine, M. Harper s'est entretenu avec le président des États-Unis Barack Obama au sujet de la crise en Irak.

Cette annonce de M. Harper survient alors que les ministres des Affaires étrangères de l'Union Européenne sont tombés d'accord pour soutenir, comme le souhaitait la France, les livraisons d'armes aux combattants kurdes qui luttent contre les djihadistes de l'État islamique en Irak.

« Le Canada ne restera pas les bras croisés pendant que l'EIIL continue de tuer des civils innocents et des membres des minorités religieuses. Nous continuons de surveiller la situation en Irak et nous sommes prêts à contribuer davantage », a affirmé le premier ministre Stephen Harper.

« En outre, nous demandons aux dirigeants de l'Irak de prendre des mesures contre l'EIIL et les terroristes qui se réclament de cette organisation. Nous sommes prêts à appuyer un nouveau gouvernement iraquien qui répondrait aux besoins de tous les Iraquiens, peu importe leur origine ethnique ou leur croyance religieuse. »