Lisa Murkowski vient de remporter son pari. La candidate indépendante et actuelle sénatrice de l'Alaska a déclaré victoire hier, face à Joe Miller, candidat républicain appuyé par Sarah Palin et financé par le Tea Party.

Publié le 18 nov. 2010
Nicolas Bérubé LA PRESSE

Les résultats de la course ont été annoncés par l'Associated Press. Joe Miller n'a pas encore concédé la victoire: il se donne jusqu'à la fin de la semaine pour évaluer la possibilité de demander un nouveau dépouillement.

Mme Murkowski est l'actuelle sénatrice républicaine de l'Alaska. Elle avait perdu la course à l'investiture de son parti, l'été dernier. L'aile la plus à droite des républicains avait plutôt sélectionné Miller, néophyte en politique et ancien avocat à la Ville de Fairbanks. Vu comme étant un «pur et dur», Joe Miller a reçu plus de 600 000$ pour sa campagne de la part du groupe national Tea Party Express, financé par des intérêts privés.

Cette semaine, Mme Murkowski a fait les manchettes quand elle a dit que Sarah Palin n'était pas prête à briguer la présidence, selon elle. «Je ne crois pas qu'elle possède les qualités de leadership et la curiosité intellectuelle nécessaires pour bâtir des politiques bonnes et durables», a-t-elle dit.

Puisqu'elle était candidate indépendante, le nom de Lisa Murkowski ne figurait pas sur les bulletins de vote. Les électeurs qui ont voté pour elle ont dû l'écrire à la main, procédure appelée «write-in».