(Panama) Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a lancé mardi un appel au don de 73,3 millions de dollars pour venir en aide à 260 000 enfants après le séisme qui a frappé Haïti le 14 août et tué plus de 2000 personnes.

Agence France-Presse

Ces fonds seront destinés à « une aide d’urgence pour les six prochains mois en matière de santé, d’éducation, de fourniture d’eau potable, nourriture et pour la protection de l’enfance, y compris la violence de genre », a indiqué dans un communiqué le bureau de l’UNICEF pour l’Amérique latine et les Caraïbes, basé à Panama.

Le séisme d’une magnitude de 7,2 degrés sur l’échelle de Richter a causé la mort de 2200 Haïtiens, dans ce pays en proie à la misère.

Un mois après, 650 000 personnes, dont 260 000 enfants et adolescents, ont besoin d’une « aide humanitaire d’urgence », a souligné Jean Gough, la directrice régionale de l’organisation onusienne.

« Beaucoup (d’enfants) ont été blessés et ont vu s’effondrer leurs communautés, leurs foyers, leurs écoles et les installations de santé », a-t-elle ajouté.

Les enfants qui ont survécu « sont à présent sous la menace de maladies qui ne peuvent être évitées que s’ils ont accès à de l’eau potable et aux services de santé de base », s’est alarmée Mme Gough.