(Port-au-Prince) Haïti a activé vendredi l’alerte orange face à l’arrivée d’une tempête tropicale et se prépare à protéger ses habitants des fortes pluies et rafales de vents attendues samedi, principalement sur la moitié nord du pays.  

Agence France-Presse

« Des activités pluvieuses et orageuses susceptibles de provoquer des crues soudaines, des inondations, des glissements de terrain seront attendues d’abord sur les portions nord, puis sur l’ensemble du territoire », prévient le service national météorologique dans un bulletin spécial.

« Des vents forts à violents et des conditions de grosse mer sont également prévus sur les régions nord », précise-t-il.

Baptisée Laura, la 13e dépression tropicale de la saison devrait traverser le nord des Petites Antilles vendredi soir, avant de passer sur Porto Rico samedi, puis sur l’île de Quisqueya, que se partagent la République dominicaine et Haïti.

Face aux intempéries, les autorités haïtiennes interdisent à compter de samedi après-midi les opérations de cabotage, c’est-à-dire les courts trajets de port en port, le long des côtes.

Mercredi, 14 personnes sont mortes dans le naufrage d’un voilier de fortune qui faisait la traversée d’une dizaine de kilomètres entre le nord du pays et l’île de la Tortue.  

Chaque année, de juin à novembre, Haïti est sous la menace de cyclones, mais de fortes averses suffisent à menacer la vie des citoyens les plus défavorisés, contraints de vivre dans des zones à risques, à proximité des canaux ou ravines obstrués de déchets.