Les commerces qui vendent des hot dogs en Malaisie doivent renommer leur produit ou alors ils risquent de perdre leur certification halale.

LA PRESSE

Le Service du développement de l'islam en Malaisie, organe religieux du gouvernement, a dit avoir pris cette décision après avoir reçu des plaintes de touristes. En effet, le mot « hot dog » peut porter à « confusion », rapporte le directeur du Service, Sirajuddin Suhaimee.

« Dans l'islam, les chiens sont considérés comme impropres et le nom ne peut ainsi pas être associé à une certification halale », a-t-il dit à BBC.

Selon les directives alimentaires sur la nourriture halale en Malaisie, celle-ci ne doit pas être nommée d'après des produits non halal, comme du jambon, du bacon ou de la bière, rapportent des médias locaux.

Le ministre de la Culture et du Tourisme a dénoncé cette règle, la qualifiant de « stupide et rétrograde ».

Alors, sera-t-il encore possible de manger des « hot dogs » en Malaisie ?

> Lisez l'histoire complète sur BBC.