Source ID:; App Source:

Le typhon Halong se rapproche des îles principales du Japon

Halong, aussi appelé typhon n° 11, est accompagné de... (IMAGE AFP/NASA)

Agrandir

Halong, aussi appelé typhon n° 11, est accompagné de vents violents avec des pointes jusqu'à près de 200 km/h.

IMAGE AFP/NASA

Agence France-Presse
TOKYO

Le puissant typhon Halong, qui a déjà arrosé des îlots de l'extrême sud du Japon, se rapproche désormais des terres principales qu'il devrait aborder cette fin de semaine, accompagné de vents violents et pluies torrentielles.

D'après l'Agence japonaise de météo nationale, Halong se trouvait vendredi à 17 h locales (4 h, heure de Montréal) à 210 kilomètres à l'est de l'île Amamiojima qui appartient à la préfecture méridionale de Kagoshima (Kyushu).

Il doit progresser ensuite vers le nord à une vitesse de seulement 15 km/heure, puis risque de toucher Kyushu, Shikoku et la pointe sud de Honshu dans la journée de samedi.

Halong, aussi appelé typhon n° 11, est accompagné de vents violents avec des pointes jusqu'à près de 200 km/h.

Des vagues de plus de 10 mètres sont signalées aux pourtours des îles du sud.

Ce gros et lent typhon déverse surtout des trombes d'eau qui aggravent le risque d'inondations comme de glissements de terrain, d'autant que les sols sont déjà passablement engorgés.

Une bonne partie du sud du Japon a en effet été noyée sous la pluie en fin de semaine dernière sous l'influence d'un précédent typhon qui est passé à proximité. Ce cyclone s'était ensuite transformé en dépression en remontant le long du nord-ouest de la péninsule coréenne.

Toutefois, de terribles précipitations ont affecté ensuite toute la semaine les régions de Shikoku et Kyushu.

Toutes ces provinces, pour certaines encore sous alerte rouge, sont celles qui ont déjà le plus souffert il y a un mois lors du passage du typhon Neoguri et d'autres fortes perturbations qui avaient fait au moins sept morts.

Par ailleurs, des orages soudains et très violents provoquent aussi par moment des averses redoutables dans plusieurs régions du nord et du centre du Japon, dont la province de Fukushima, ce qui oblige à prendre des mesures particulières à la centrale ravagée qui regorge déjà d'eau contaminée.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer