Source ID:; App Source:

Inde: au moins 5 morts dans le lâcher d'eau d'un barrage

Des plongeurs s'apprêtent à effectuer des recherches dans... (PHOTO AFP/STRDEL)

Agrandir

Des plongeurs s'apprêtent à effectuer des recherches dans la rivière Beas afin de retrouver les corps des étudiants disparus.

PHOTO AFP/STRDEL

Agence France-Presse
SHIMLA

Cinq corps ont été retrouvés lundi dans une rivière du nord de l'Inde où 24 étudiants ont été emportés dimanche par une montée d'eau soudaine due à un lâcher d'eau d'une centrale hydroélectrique, selon les autorités.

Les étudiants prenaient des photos dimanche soir depuis la rive de la rivière Beas, dans l'État himalayen de l'Himachal Pradesh, quand ils ont été balayés par un mur d'eau.

«Cinq corps ont été découverts ce matin dans la rivière Beas et les équipes de sauveteurs continuent leurs recherches en aval», a dit un haut responsable du gouvernement de l'État Pankaj Rai à la chaîne CNN-IBN.

Soldats, policiers et d'autres sauveteurs parcouraient les rives du cours d'eau et exploraient en kayak la rivière à la recherche des corps. Des plongeurs ont aussi été appelés, a ajouté le responsable.

La cinquantaine d'étudiants ingénieurs s'étaient arrêtés dans la vallée de Kullu alors qu'ils se rendaient en car à la station de montagne de Manali. Professeurs et étudiants d'Hyderabad (sud) ont raconté qu'ils avaient crié pour prévenir le groupe posté en bord de rivière quand ils vu le torrent d'eau qui s'abattait sur eux.

«Je ne suis pas descendu au bord de la rivière, j'ai vu la montée soudaine de l'eau et je leur ai crié de partir, mais l'eau les a rapidement engloutis et balayés», a expliqué un membre de l'encadrement des étudiants A. Aditya à CNN-IBN.

«Nous avons vu un mur d'eau s'abattre sur ceux qui étaient au bord. Ils sont tombés et ont rapidement disparu dans les vagues», a dit un étudiant au quotidien Indian Express.

Cette montée d'eau a été provoquée par l'ouverture des vannes d'une centrale hydroélectrique située en amont, selon les autorités.

Selon la presse, aucun avertissement préalable n'avait été émis sur ce lâcher d'eau et des riverains ont protesté dans la nuit de dimanche à lundi sur la route surplombant le lieu de l'accident.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer