La police malaisienne a annoncé vendredi l'arrestation d'au moins 13 habitants d'un même village, dont un père et ses deux fils, dans l'enquête sur le viol en réunion de deux adolescentes.

Publié le 30 mai 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

Les victimes, âgées de 15 et 17 ans, ont été violées à plusieurs reprises le 20 mai dans une cabane abandonnée dans l'État du Kelantan (nord), a indiqué à l'AFP Lai Yong Heng, chef de la police criminelle locale.

Les enquêteurs ont arrêté 13 hommes, âgés de 15 à 38 ans, et en recherchent «plusieurs autres», a-t-il ajouté en démentant des informations faisant état de 40 agresseurs.

Tous les violeurs présumés sont originaires du village où s'est produit l'agression. La plupart auraient été sous l'emprise de drogues au moment des faits, selon le policier.

Suri Kempe, une militante de l'organisation de défense des droits des femmes Soeurs d'islam, a dénoncé dans un communiqué une «culture de la virilité (...) dans laquelle la violence est acceptable».

Quelque 3000 viols ont été déclarés en 2012 dans ce pays d'Asie du Sud-Est de 28 millions d'habitants, à forte majorité musulmane, selon les statistiques policières.

Les associations jugent toutefois ce chiffre très sous-estimé en raison de la stigmatisation des victimes.