Des inondations dévastatrices, les plus graves depuis 1999, ont fait au moins 34 morts et 11 disparus dans le centre du Vietnam, selon un nouveau bilan publié dimanche par les autorités locales.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous avons recensé jusqu'à ce matin 34 morts et 11 disparus. Plus de 100 000 maisons ont été inondées. Les transports routier, aérien et ferroviaire ont été sérieusement perturbés», a précisé à l'AFP Nguyen Quang Trung, responsable du Comité régional de lutte contre les calamités naturelles basé dans la ville de Danang.

La télévision d'État a publié dimanche des photos de maisons et de rues fortement inondées de la ville touristique de Hoi An et de l'ancienne cité impériale de Hué, classées au patrimoine mondial de l'Unesco, où des centaines de touristes ont été évacués ces derniers jours.

«Les pluies ont continué de s'abattre dimanche matin sur les provinces côtières de Quang Ngai et Binh Dinh, les plus touchées, où au moins 20 personnes ont été tuées dans les plus graves inondations depuis 1999», a indiqué le responsable en ajoutant que les dégâts matériels étaient initialement estimés à au moins 65 millions de dollars.

Les autorités locales avaient fait état samedi de quelque 20 000 personnes évacuées et d'un précédent bilan d'au moins six morts dans le centre du Vietnam en raison des inondations provoquées cette semaine par de fortes pluies résultant d'une nouvelle dépression tropicale en mer de Chine.

Quelque 800 000 personnes avaient dû être évacuées dans le pays avant le passage lundi dernier du typhon Haiyan qui a dévasté les Philippines avant d'atteindre, sous une forme affaiblie, le Vietnam.